Categorie archieven: Francophonie

@FranceInNL La Francophonie Tout Court… (12 mars 2018, La Haye)

Les ambassades francophones des Pays-Bas, l’Alliance française de La Haye, le Lycée français Vincent van Gogh et l’Institut français des Pays-Bas, avec le soutien de TV5 Monde, ont le plaisir de vous convier à “La Francophonie Tout Court…”, soirée de courts-métrages francophones suivie de dégustations.

via La Francophonie Tout Court… (12 mars 2018, La Haye) – Frankrijk in Nederland/ La France aux Pays-Bas

@FranceInNL 20 mars est la Journée Internationale de la Francophonie

Le 20 mars est la Journée Internationale de la Francophonie. Elle est célébrée partout dans le monde et en particulier dans les 84 Etats et gouvernements membres et observateurs de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

via MOIS DE LA LANGUE FRANÇAISE ET DE LA FRANCOPHONIE (mars 2018, (…) – Frankrijk in Nederland/ La France aux Pays-Bas

@FranceInNL @AFRPB Début de Conseiller consulaire, fin de l’Institut Français d’Amsterdam ‘#MaisonDescartes

Vendredi 1er juillet 2016, me voilà aujourd'hui devenu pour deux ans conseiller consulaire des Français établis aux Pays-Bas. Un beau jour pour moi mais un jour qui commence hélas sous une sombre étoile. Le début de mon mandat de conseiller coïncide en effet avec la fin de la Maison Descartes d'Amsterdam. La Maison où se réunissait jusqu'ici le Conseil consulaire…

La fermeture de Descartes, ce n'est pas simplement la fin d'une Maison, c'est aussi l'achèvement d'une période : celle d'une présence certaine et d'une certaine force de la culture française, de la francophonie à Amsterdam et aux Pays-Bas. L'histoire de la Maison Descartes remonte au 27 février 1939. Elle ouvrait ses portes… Maison Descartes… ergo sum… #Francophonie… Aujourd'hui, soixante-sept ans ans plus tard, ce chapitre semble se clore…

Il y a plus encore dans la balance négative de cette affaire d'État : c'est que ce qui se clôt, ce ne sont pas seulement les portes de la Maison-flambeau de la culture française aux Pays-Bas. Non ! Ce sont aussi les portes d'une entreprise. Car voilà bien des porteurs de culture soudainement sans emploi ! Voilà bien des demandeurs de culture sans ressource culturelle. Ne voilà t'il pas la ruine d'une entreprise culturelle doublée par une ruine économique ?

Et puis, ces portes qui se closent verrouillent une certaine perspective sur la participation démocratique, sur les relations entre Français citoyens actifs aux Pays-Bas, élus et administration. Saurons nous les rouvrir, ensemble, tous ces portails ?

Lisez, ci-dessous, la Lettre Ouverte que j'ai adressé, avec mes collègues élus consulaires, à Monsieur Ayrault, notre Ministre des Affaires Étrangères (et de la Diplomatie Culturelle Française !).

Madame, Monsieur, chers Français des Pays-Bas,

Aujourd'hui 1er juillet 2016 est un jour triste pour l'action de la France aux Pays-Bas sur le plan culturel. C'est la date de la fermeture de l'institut français d'Amsterdam (désormais fermé au public), de son centre de cours de français (900 élèves), de sa médiathèque (30.000 ouvrages). Nous avons une pensée émue et solidaire pour les personnels qui perdent aujourd'hui leur emploi ou leur activité (salariés et professeurs de français). Il nous faut garder l'espoir et travailler tous ensemble à l'élaboration de nouvelles formes d'action et de coopération culturelles avec de nouveaux acteurs.

Lire la suite sur le site de notre Association des Français des Pays-Bas :

http://www.francaisdespaysbas.nl/2016/06/30/lettre-ouverte-a-notre-ministre-concernant-la-restructuration-de-linstitut-francais-et-la-vente-de-la-maison-descartes/

 

 

 

Les femmes comptent pour la paix #8mars #Afrique #GrandsLacs

Annonce de Hague Talks:

LES FEMMES COMPTENT POUR LA PAIX : COMMENT METTRE CELA EN PRATIQUE ? (ÉVÈNEMENT EN LANGUE FRANÇAISE)
LA HAYE ; HET NUTSHUIS ; 8 mars 2016

Heure : DE 19 h 30 à 21 h 00

À l’occasion de la Journée internationale de la femme, nous mettrons en évidence le rôle essentiel des femmes dans les processus de paix. Quel est ce rôle et comment le remplissent-elles ? Quelles sont leurs forces ? Quelle est leur priorité ? Qu’est ce qui doit changer ?

Trois femmes remarquables de la région des Grands Lacs d’Afrique seront là pour témoigner. Quel est l’impact pratique d’une résolution de l’ONU sur les femmes, la paix et la sécurité ?

Irène Esambo, est une avocate congolaise. Irène travaille pour le « Centre d’études sur la Justice et la Résolution 1 325 », (CJR1325) et lutte pour la prise en compte du genre dans les secteurs de la sécurité et de la justice en République démocratique du Congo (RDC).

Qu’est-ce qui peut être réalisé par dix années de militantisme en faveur de la paix et de la réconciliation ?

Marie Louise Balagizi, également congolaise, travaille pour un réseau transfrontalier de femmes artisanes de la paix dans l’est de la RDC, au Rwanda et au Burundi.
Comment les jeunes responsables du changement envisagent-ils leur responsabilité envers la paix ? Nous serons en direct depuis le Burundi – grâce à une connexion internet – avec Dacia Munezero, un jeune blogueur qui a récemment écrit une lettre ouverte à la Première Dame du Burundi pour exposer les problèmes rencontrés par les jeunes dans son pays.

Après la session questions/réponses, le public aura l’occasion de s’entretenir (ou de danser) avec les intervenantes sur la musique de l’Afrique de l’Est du DJ Blue Flamingo.

NOTE : Cet événement de Hague Talks est organisé en langue française.

 

Inscription obligatoire : register@haguetalks.com
Liens :

%d bloggers liken dit: